Espece de Bohemienne

Espèce de bohémienne! comme me dis souvent mon grand père! Et il n'a pas tort. Pigeon Voyageur, passionnée d'images (de photo et de scrap) et de découvertes en tout genre, ... voila quelques aspects de ma personne que je vais indécemment exhiber ici!!

15 février 2009

Escapade Irlandaise

Mes vacances semestrielles (oh oui, ça va, je vous entends râler d'ici, je suis PAS TOUJOURS en vacances, même que demain je bosse, alors!!) Les vacances donc approchaient et je n'avais aucun projet.

Et puis c'est venu un peu comme ça, de quelque part dans mon subconscient, quelque chose me criait: ("Irlande! Irlande" vous croyez, et ben non ce serait trop facile) Non, quelque chose me criait:"Du vert!! Du vert!"
Ba oui, parce qu'ici, c'est pas la méditérranée et ses oliviers, non ici c'est la steppe anatolienne. POur vous imaginer ce que ça donne (tout le monde n'a pas la chance d'être perdu dans la steppe anatolienne) vous prenez un grand terrain vague, vous l'allongez à l'infini, vous imaginez le vent et la poussière et vous plantez une ville dessus. Alors voilà, c'est nous.

Ainsi donc rien d'étonnant à ce je sois en manque de vert, de collines fertiles, d'air marin et tout ce genre de choses qu'on trouve à foison justement en Irlande!


Hop un petit check comme ça, au pif, sur internet sur le prix des avions et vas-y t'y pas que je tombe sur un aller retour à 150 euros! Emballé c'est pesé je vais aller cotoyer du mouton et boire de la bière dans ce pays que j'aime.

Irlande__6_

Sans compter que ce sera l'occasion de revoir AnneSo (la coéquipière parfaite du transsibérien) et ma "famille irlandaise" de Cork que je n'ai pas revu depuis 4 ans et qui doivent (j'en suis sure) se languir de ma délicieuse présence. (les évènements me donneront d'ailleurs raison)

AInsi voici, parce que ça vous passionne, les étapes de ce petit séjour des plus agréables.

LE DEPART ULTRA BORDELIQUE:


Impatiente de me sentir en vacances je pars dès mon cours de turc terminé pour la gare routière d'Ankara. Un jour je vous la montrerai. Je prends un billet pour un bus de nuit pour Istanbul où j'ai mon vol le lendemain.
J'attends quelques heures à la gare routière où je me fais draguer en turc (c'est drôle!)

I

Malheureusement arrivée à Istanbul impossible de rejoindre l'aéroport (qui est un petit aéroport paumé et que personne ne sais comment y aller)
Je me retrouve à 5heures du mat, seule avec le chauffeur, dans un bus qui s'avère ne pas du tout y aller. Heureusement le bougre me prend en pitié et me garde dans son bus toute la matinée jusqu'à ce qu'il ait finit sa tournée et finalement m'amène, gratis, seule dans le bus, à l'aéroport avant de rentrer chez lui.
Heureusement que j'avais une marge de temps et que je suis tombée sur lui!
Ayè je pars vers l'Irlande.

DUBLIN


C'était trop chouette de revoir ma coupine de sac à dos.

Irlande__1_


Mis à part que je me suis faite exploitée pour déménager de sa boite à sa sardine

Irlande__12_


dans son nouveau château (ici en conversation mondaine avec le duc lui-même)

Irlande__13_


M'enfin je l'ai un peu exploitée aussi pour aller se prendre la pluie,

Irlande__3_


pour voir des éléphants de mer

Irlande__4_



et pour arpenter les rues de Dublin à la recherche d'un ouvrage mystérieux.

Irlande__2_

(non c'est pas moi, j'en suis pas encore là malgré ma diète pancakes/caramel)

Poulette on reprend la route quand tu veux!!


CORK

Ahh comment vous dire le bonheur de retrouver les lieux qu'on connait, tels qu'on les connait. Remonter la route qui mène vers mon ancienne petite maison sur la falaise. Le vent, le tournant et enfin mon phare, ses petites maisons alignées,

I__1_

I__2_


la famille que j'adore, un thé près de la cheminée, des enfants qui ont grandis, ma chambre, la corne de brume dans la nuit...

Irlande__5_

C'est quand même bon de se faire des vacances régressions, à savoir, des vacances où  on va pas de l'avant. Au contraire, on ne découvre rien, on revient en arrière et on profite de ceux qui jalonne le chemin.


L'EXIL


J'avais prévu de louer une voiture et de ma balader le long de la côte de West Cork, que certes je connais par coeur mais qui n'en est pas moins sublime.

Au lieu de ça, très futée que je suis, j'ai oublié mon permis en Turquie (ô le génie adélaïdien..) et j'ai donc choisi d'aller me perdre dans une petite auberge de jeunesse que je connais, perdue dans un coin encore plus perdu. Un peu le bout du monde: un petit port de pêcheur, des heures de routes à travers des paysages sauvages, un petit port de pêcheur, et encore là il faut faire du stop ou prendre un taxi pour rejoindre l'auberge qui a 15 lits, une situation exceptionnelle et une ambiance qui l'est encore plus.

Irlande__7_

J'y ai rencontrés des gens tous aussi uniques les uns que les autres. Vous savez, c'est le genre d'endroits dont on pourrait faire un film à simplement filmer les gens qui s'y croisent, s'y rencontrent.
Il a plu presque tout le temps j'ai donc lu. Et regardé tombé la pluie. Et rencontré des gens: Des bouddhistes qui fréquentent le petit centre de méditation attenant, des volontaires recherchant un contact avec la nature, des citadins à la recherche d'un peu de sérénité, des mouettes, un voyageur en pose avant de partir faire le pélerinage de Compostelle, beaucoup de gens qui se cherchent. Beaucoup de belles, et éphémères rencontres. De celles qui font du bien.

Irlande__8_



LE RETOUR A ANKARA

Un petit arrêt à Cork le temps de prendre le temps de retrouver la ville
Irlande__9_

(j'avais oublié le type qui crie "échooooooooo" comme un barbare devant la poste. Ba il est toujours là!)

Irlande__10_

Irlande__11_

Un autre arrêt à Dublin histoire de dire aurevoir à la folle chatelaine.
Et puis me voilà repartie pour la Turquie.

Le retour a été beaucoup moins zen. Prise dans les tempêtes de neiges j'ai mis 48 heures à rejoindre Ankara: dont 6 passés dans un avion cloué au sol

Irlande__16_


et une nuit à dormir à l'aéroport de LOndres avec de nombreuses autres passagers égarés.
Irlande__14_

(heureusement j'ai un livre!!)


Irlande__15_

Irlande__17_ Irlande

Irlande__18_

Ces vacances m'ont fait un bien fou. J'étais en train de m'enliser dans quelque chose de pas très bon je crois. Ca m'a donné l'occas de penser un peu mieux. D'arrêter de penser aussi. L'air marin, ya pas à dire ça donne un bon coup de fouet. Les gens qui sont contentes de vous voir aussi.

Une fois arrivée, les vacances n'étaient toujours pas fini (Yark Yark Yrak) et j'ai accueilli la Cécilia dé Bolivia pour un petit séjour express, mais ce sera pour plus tard parce qu'il est minuit passé et que je travaille demain MOI!!!

Joyeusement posté par la bohémienne Vanillabricot dans la catégorie - A Les ptits baroudages - Vous en dites quoi? [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire